Galerie Detaille

5 - 7 rue Marius Jauffret - 13008 Marseille
Exposition Générations

Exposition Générations

Exposition du 21.10.2011 au 28.01.2012
L'exposition Générations propose une sélection de tirages d'époque de Fernand Detaille, datant des premières décennies du XXe siècle, ainsi qu'une trentaine de tirages modernes de qualité (impression digigraphie) réalisés à partir des photographies de Fernand, Albert et Gérard Detaille.

Rares sont les studios photographiques qui, en France, ont traversé le siècle. Le studio Detaille a réalisé en plus de cent ans portraits ; scènes de genre, instantanés ; illustration des métiers et industries, de villes et de ports ; paysages marins et provençaux. Le livre témoigne de cet ensemble. L'exposition en donne un aperçu.

Les Detaille nous entraînent dans un voyage qui commence avec les Messageries maritimes et se poursuit sur les grands chantiers d'Euroméditerranée.
D'un photographe à l'autre, d'une génération à la suivante se dessinent l'évolution d'un territoire et celle de la photographie.

Exposition ouverte du vendredi 21 octobre 2011 au samedi 28 janvier 2012.
du mercredi au samedi de 11h à 19h (sauf jours fériés), sur rendez-vous.

Galerie Detaille. 5-7, rue Marius Jauffret - 13008 Marseille - Métro Périer
Tél. : 04 91 53 43 46 / contact@galeriedetaille.com
www.galeriedetaille.com

Photos de presse libres de droits dans le cadre de l'exposition et du livre.


Fernand Detaille, le pionnier, est né à Amiens en 1875.
Sa famille s'installe à Genève. à l'âge de 18 ans, Fernand fait la connaissance de Fred Boissonnas avec lequel il se forme aux techniques de la photographie.
En 1901 il se rend à Marseille à l'initiative de Boissonnas et collabore avec Nadar dont il reprend dès 1902 le studio photographique installé rue Noailles (devenue la Canebière).

Pendant 50 ans, il pratique son métier de portraitiste, édite et illustre des ouvrages sur le patrimoine provençal, fait connaître Marseille et ses ports.
En 1906 et 1922, il est le photographe officiel des expositions coloniales qui se déroulent à Marseille. Ces événements lui donnent le goût de l'Orient.
Un livre sur l'Egypte où il a séjourné plusieurs mois est publié en 1907 : à cette époque où les voyages lointains sont réservés à quelques spécialistes, la photographie est le seul moyen de faire connaître les terres encore peu explorées à un public avide de découvertes et fasciné par l'aventure. Mobilisé en 1915 dans les Dardanelles, il réalise de nombreuses photographies sur la campagne d'orient et les régions qu'il traverse. En 1933 Fernand entreprend un voyage au Maroc en compagnie d'André Chevrillon. Ensemble ils publient "Visions du Maroc".

A son retour et jusqu'à sa mort en 1954, il s'adonnera au reportage et à l'édition, en association avec son fils Albert.


Albert Detaille est né en 1903 à Marseille.
Il baigne dès l'enfance dans l'univers des peintres pastellistes attachés au studio. Diplômé des Beaux-arts, il fréquente artistes et poètes. Sa vocation est née : il sera peintre, autant que photographe.
Avec son père, il ouvre une galerie au sein même du studio. Des peintres provençaux : Guigou, Audibert, Seyssaud, Verdilhan et tant d'autres y sont exposés.

Parallèlement, Albert collabore à l'entreprise photographique initiée par Fernand. Il développe une photographie où les constructions épurées et l'emploi subtil de la lumière font sentir sa sensibilité de peintre. Il sillonne la Provence et la Corse avec passion pour la réalisation de livres inventoriant monuments, hôtels particuliers, jardins, artisanat de la région.
Il milite pour le respect et la conservation de l'architecture provençale à travers publications et conférences.

Après son élection à l'Académie de Marseille, il se consacre entièrement à la peinture et confie à l'un de ses fils, Gérard, le studio de la Canebière et les rênes de l'entreprise familiale.
Albert Detaille est mort en 1996.


Gérard Detaille naît à Marseille en 1948.
à peine sorti de l'Ecole de Photographie de Colmar, il succède à ses pères. Très vite il doit faire face à l'évolution de la ville : le déplacement de la population jusque-là installée autour de la Canebière et la paupérisation du quartier. Il crée successivement deux autres studios rue Montgrand et rue Paradis.

Il ne se laisse pas enfermer dans l'activité du studio et développe le reportage dans le monde économique, découvrant par ce biais des univers insoupçonnés. D'emblée il se passionne pour la vie des chantiers où les équipes relèvent de vrais défis en terme de technologies et de délais, suit l'évolution du bâtiment, la construction ou la restauration de la cité, du territoire.
Le photographe est alors l'œil du chef d'entreprise dont il doit traduire la vision tout en lui révélant certains aspects de l'établissement qu'il n'avait pas perçus. Exaltante gageure. Et il arrive qu'un patron marie sa fille : l'œil du chantier, qui a su regarder travailler les équipes, devient celui qui saisira, dans la bonne lumière, les regards de bonheur de toute une famille.
Les chantiers en cours au début du XXIe siècle dans le périmètre d'Euroméditerranée et le sud de la France constituent aujourd'hui une matière qu'il ne cesse d'explorer.

Gérard Detaille a élargi ses relations avec le monde de l'entreprise au moment où l'on assistait à l'essor de la photographie industrielle ; les missions au cœur de la région lui ont aussi dévoilé ses paysages ouverts au-delà du champ de vision, lui inspirant le format panoramique qui permet d'embrasser sans déformation un paysage à demi-circulaire. Il l'a utilisé dans les campagnes, sur les rivages et sur les ports.

Chaque jour suggère de nouvelles prises de vue : la pratique de la moto facilite l'immersion dans la ville où il photographie des scènes instantanées, saisit un détail insolite, une étincelle de poésie. Passionné de bateau, il largue souvent les amarres et capte les lumières de la mer ou les jeux de voiles.

Passé progressivement de l'argentique au numérique, il travaille essentiellement en couleur ; il introduit des archives contemporaines dans la photothèque familiale qu'il trie, référence, diffuse dans des publications thématiques, pour continuer d'enrichir une collection et donner naissance à des livres accessibles à tous.